Fiche: Le calendrier maya

Le calendrier maya et l’an 2012
La fin du monde n’en finit pas d’arriver

 

calendrier maya et 2012

D’où viennent les prévisions sur la fin du monde ? Qu’est-ce que ce calendrier maya, et pourquoi sa fin serait-elle funeste ?

Si l’on parle souvent « du » calendrier Maya, il en existe en fait plusieurs. En effet les mayas ont mis au point de très nombreux calendriers, qui remplissent différentes fonctions, et dont les spécialistes ont souvent admiré la justesse.


Mais pourquoi les mayas ont-ils inventé de si nombreux calendriers ?

 C’est parce qu’ils sont un instrument de divination. Il permettraient de prévoir l’avenir.


En effet, chez les Mayas la conception du temps est cyclique.  Ce qui est arrivé arrivera de nouveau, car le temps n’est pas vu comme une ligne mais comme une roue.
De ce fait, l’art et la manière de prévoir l’avenir repose avant tout sur la lecture du passé. Pour savoir quand un événement se reproduira, il faut le situer dans un cycle.  En d’autres termes, si nous constatons que, tout les 365 jours, les jours atteignent leur apogée pour diminuer ensuite, nous pouvons «  prévoir » à n’importe quelle date, le jour où nous atteindrons le solstice d’été.


De la même manière, les Mayas pensaient qu’un évènement telle une guerre ou une épidémie, s’inscrivant dans le cycle de la vie, était amené à se répéter régulièrement.
Il est donc important de trouver la fréquence à laquelle il se produit pour pouvoir l’anticiper!
Mais parfois les évènements s’enchaînent à un rythme – s’il en est un – pour le moins difficile à isoler...
Les mayas entreprirent donc de savants calculs, à l'origine des fameux calendriers mayas, système de comptabilité basés sur des cycles, qui remontent à il y a 5000 ans. Décrit par les spécialistes comme sophistiqués et sans erreurs, ils mentionnent les éclipses solaires et lunaires, et prennent en compte la vitesse de rotation de la terre.


L'un d'eux, le compte long, revenait à son commencement tous les 1 872 000 jours, période connue sous le nom de Grand Cercle (Diamond 2005, p. 167). D'après les calculs de certains, la prochaine remise à zéro devrait tomber le 21 décembre 2012.  Cependant d’autres spécialistes contestent ce calcul.

On voit aussi (ci dessous) que la date de 2012 correspondrait à la fin de plusieurs cycles très importants.

les inframondes mayas

Cependant la fin d’un calendrier signifiait-il pour les Mayas la fin du monde, ou la fin d’un cycle ?

 

 

recherche

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

NOUVEAUTE MACRO

E-BOOK MACRO

CATALOGUE MACRO

auteur a l'affiche

editeur a l'affiche

Nos collections Macro Éditions :

Art de Cuisine | Développement Personnel | Nouvelles Pistes Thérapeutiques | Science et Connaissance | Vérités Cachées | Savoirs Anciens | Macro Junior | Le Jardin d'Ève | Nos E-books

© 2007 - 2016 Macro Livres
by Nimaia & Gruppo Editoriale Macro