Fiche: Le côlon, système de vidange du corps

Source: Macro Editions

LE CÔLON, SYSTÈME DE VIDANGE DU CORPS

Le côlon constitue le bouillon de culture naturel des bactéries, dont la fonction consiste à y neutraliser, empêcher et prévenir le développement d’un état toxique. Il faut cependant distinguer deux types de bactéries : les bactéries saines, qui font office d’éboueuses et que l’on appelle les colibacilles, et les pathogènes.

Dans un environnement adéquat, propre et sain, les pathogènes sont soumis au contrôle des bonnes bactéries éboueuses. Mais lorsqu’il se produit dans le côlon un excès de fermentation et de putréfaction parce que l’on n’a pas daigné le soulager au mieux de ses matières fécales et résiduelles, les pathogènes prolifèrent, ce qui engendre des troubles. Il est nécessaire que le corps évacue ces déchets, et votre côlon est doté pour ce faire d’un système d’élimination extrêmement efficace ; ou, mieux, « efficient », s’il fonctionne correctement et répond à un programme adapté à votre condition physique.

Le meilleur des régimes ne peut primer sur le pire si le système de vidange du côlon est obstrué par une série de déchets et de sources de contamination. En prenant des repas deux, trois fois par jour ou plus, il est impossible que des résidus ne s’accumulent pas dans le côlon sous la forme de particules de nourriture non digérée, tout comme le produit final des aliments digérés. En outre, non seulement les déchets alimentaires s’accumulent dans le côlon, mais également des millions de cellules et de tissus qui ont achevé leur mission et ont été remplacés. Si on laisse ces cellules et tissus fermenter et se putréfier, ils se changent en protéines mortes extrêmement toxiques. Il vous est certainement déjà arrivé de sentir l’odeur répugnante qui émane d’un animal mort dont la carcasse commence à se décomposer.

Les cellules et tissus du corps humain subissent le même type de décomposition quand ils demeurent dans le côlon plus que nécessaire. En d’autres termes, le côlon constitue le système de vidange du corps. Les lois naturelles de conservation et d’hygiène exigent que l’on nettoie régulièrement ce système d’évacuation, sous peine de voir apparaître nombre de troubles, d’affections et de maladies qui en découleront de toute évidence si l’on permet aux déchets de s’y accumuler. Ne pas purifier votre côlon, c’est comme avoir tous les services de nettoyage de votre ville en grève pendant des jours ! L’accumulation de déchets dans les rues produit des gaz putrides, malodorants et insalubres qui se dispersent dans l’atmosphère.

Le colon et sa relation avec les différentes parties du corps

LA SANTÉ DU CÔLON, ENJEU DE TOUTE UNE VIE

Nous avons souligné, dans les pages précédentes, l’importance vitale de garder un côlon propre et de le soumettre à des lavements réguliers. Nous étudierons à présent par quel mystérieux miracle certaines parties du côlon sont directement ou indirectement liées aux divers organes et glandes de notre corps. Quel lien pourrait avoir un bouton avec le côlon ? Quelle relation y a-t-il entre une affection des yeux, des oreilles ou de la gorge et le côlon ? Comment se peut-il que le côlon ait quelque chose à voir avec la tête, les pieds, le coeur ou les glandes ?

Lorsqu’un trouble se manifeste dans une partie bien précise du côlon, nous pouvons définir dans quelle partie du corps une maladie est présente ou peut se déclarer. Le côlon est étroitement lié à chaque cellule et tissu du corps, comme vous l’aurez appris une fois ce livre refermé.

À première vue, cette affirmation paraît absurde. Nous devons cependant considérer que nos problèmes commencent à la naissance, peu après notre premier souffle. Notre mère surveillait-elle le fonctionnement de notre intestin et la nature de ce qu’il évacuait ? La régularité de notre côlon devrait débuter à la naissance et se poursuivre jusqu’à ce que l’autopsie révèle dans quelle mesure nous avons accordé au côlon l’attention qu’il méritait ou nous l’avons négligé. La dégénérescence progressive de cet organe commence habituellement peu après la naissance ; le côlon d’un nouveau-né normal est parfait, et il le reste pour un temps. De l’enfance à l’adolescence, la discipline (ou son absence) est grandement responsable de la santé du côlon. Ensuite, les connaissances en la matière et le libre arbitre de l’individu déterminent l’état de son côlon et ses conséquences sur sa santé physique, mentale et spirituelle pour le restant de ses jours.

Pensez à mon bureau sur lequel se trouve une petite boîte dont les « touches » sont ornées de chiffres et de symboles. J’appuie en alternance sur certains chiffres, puis j’additionne, je soustrais, je multiplie, je divise ou j’effectue un autre calcul mathématique, et la réponse correcte apparaît dans une petite fenêtre sous la forme de chiffres lumineux. J’ai pu faire, avec cette calculatrice électronique, deux ou trois cents calculs en une journée, peut-être même plus, opérations qui m’auraient pris plusieurs semaines il y a quelques années. Et ce n’est pourtant pas aussi prodigieux que la réaction de mon côlon lorsque quelque chose à l’intérieur de mon corps requiert mon attention !

En réalité, et cela tient du miracle, l’organisme humain est un véritable et mystérieux ordinateur dirigé par une glande minuscule, l’hypothalamus, située dans le mésencéphale. Il n’existe pas un seul processus dans notre corps qui ne soit surveillé, contrôlé et géré par l’hypothalamus.

Chaque chapitre du livre "La Santé de l’Intestin - Le Côlon" (norman Walker) vous révèle les relations qu’entretient le côlon avec une partie de l’organisme qui lui correspond. Après avoir étudié et assimilé la matière qui vous est présentée, vous parviendrez dès lors à mieux comprendre votre corps et celui de vos enfants, et serez mieux armé pour affronter vos problèmes ainsi que les leurs. Il se pourrait même que cela vous aide à éviter le malheureux état de sénilité précoce, tellement répandu de nos jours. Pour quelle raison est-il si fréquent ? Parce que les gens ne se rendent pas compte de la nécessité de prendre soin de leur merveilleux organe, le côlon. Chaque chapitre de ce livre illustre les liens qu’entretiennent le côlon et la partie du corps indiquée dans le titre. J’ai testé personnellement et avec satisfaction ce qui est décrit et expliqué dans les pages qui suivent, sans la moindre hésitation ni équivoque.

 

EXTRAIT du livre "La Santé de l’Intestin - Le Côlon" de Norman Walker (2013 - publié aux éditions MACRO) - 6.95€

 

La Santé de l’Intestin - Le Côlon

La Santé de l’Intestin - Le Côlon

Norman WALKER
Macro Éditions

Prix: 6,95 €
L’intéressante et rigoureuse théorie de Norman Walker se fonde sur l’idée que l’état de santé de chaque organe, glande et cellule de notre corps ...

recherche

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

NOUVEAUTE MACRO

E-BOOK MACRO

CATALOGUE MACRO

auteur a l'affiche

editeur a l'affiche

Nos collections Macro Éditions :

Art de Cuisine | Développement Personnel | Nouvelles Pistes Thérapeutiques | Science et Connaissance | Vérités Cachées | Savoirs Anciens | Macro Junior | Le Jardin d'Ève | Nos E-books

© 2007 - 2016 Macro Livres
by Nimaia & Gruppo Editoriale Macro