Tu l'aimeras

Tu l'aimeras

Tchesslav TCHECHOVITCH

Souvenirs sur Giorgii Ivanovitch Gurdjieff

  • Nombre de pages : 296
  • Format : 14 cm x 21 cm
  • Édition : 12 novembre 2003
  • Éditeur : L'Originel
  • Collection : Gurdjieff
  • ISBN-10 : 2910677486
  • ISBN-13 : 978-2910677480
  • Langue : Français
  • Prix éditeur: 23,00 €
  • Prix: 21,85 €
  • Économisez: 1,15 € (5%)
Achetez ce livre sur amazon

Informations supplémentaires:

Le livre Tu l'aimeras , écrit par l'auteur Tchesslav TCHECHOVITCH, est classé dans la catégorie Maîtres spirituels et plus spécialement dans la sous-catégorie Georges Ivanovitch Gurdjieff. Il a été publié par la maison d'édition L'Originel en 12 novembre 2003. Son prix est de 21.85€.

Vous trouverez ce livre dans :

Dans le passé les critiques déplorèrent qu'aucun livre sur Gurdjieff n'arrivât à donner une idée exacte de Gurdjieff en tant qu'homme, et qu'il soit toujours présenté comme un mage et un magicien. Tchesslav Tchechovitch a maintenant comblé ce manque. Son livre est un extraordinaire portrait intime de Gurdjieff. On le découvre conteur, docteur, psychologue, homme d'affaires, enseignant, conseiller financier, et ami, dont la générosité d'esprit fut au-delà de la mesure de l'auteur.

Tchesslav, de souche polonaise, est né en Russie en 1895. Il servit comme officier dans l'armée impériale du Tsar pendant la première guerre mondiale, déserta ensuite durant la Révolution Bolchevique et débarqua à Constantinople où il devint l'élève d'Ouspensky, qui lui fit rencontrer Gurdjieff en 1921.

Depuis ce moment-là, il fréquenta régulièrement le 35 rue Djéménedji à Constantinople où il devint l'ami ainsi que l'élève de Gurdjieff. Il le suivit par la suite à Berlin, à Paris, et au Prieuré d'Avon. Il fit également partie de la troupe de Gurdjieff lors de prestations aux Etats-Unis en 1924. Pendant l'occupation allemande, il faisait partie d'un petit groupe d'élèves qui participaient au travail de Gurdjieff. A l'Hôpital Américain de Paris où mourut Gurdjieff, il était aussi à ses côtés.

A la mort de Gurdjieff, Tchesslav, qui vivait et travaillait à Paris, forma un groupe d'élèves qui recueillirent les propos de Tchesslav sur Gurdjieff, souvenirs qu'il réécrivit à Formentera lors de sa retraite. Plusieurs années après sa mort, ses mémoires furent retrouvées dans le grenier de la petite maison de Formentera par l'un de ses amis et élèves, Michel Kalt, qui donna son accord pour cette publication.

Ces mémoires sont une série d'anecdotes, de tranches de vie, d'événements, en tous les lieux qu'il traversa avec Gurdjieff, entrecoupés de brefs rappels concernant sa propre vie. Tchesslav fut prestidigitateur, athlète de cirque, champion de lutte dans sa jeunesse et un danseur très accompli dans la troupe de Gurdjieff. Je me souviens de son attitude et de sa carrure puissante lorsque je travaillais avec lui dans la cuisine de l'appartement de Gurdjieff au 6 rue des Colonels Renard. Hormis ses talents personnels, ses mémoires se distinguent de celles de Bennett, Nott, Peters et de bien d'autres par une absence de jeux de l'ego. Tchesslav n'avait aucun axe à défendre ni de relations personnelles avec Gurdjieff dont il cherchait à se glorifier. Il décrit ce qu'il expérimentait et ce qui était expérimenté par d'autres, il était seulement un parmi les nombreux amis de Gurdjieff. Car comme il l'explique d'une façon très claire, Gurdjieff considérait chacun comme un ami, jusqu'à ce qu'on le trahît, comme ce fut le cas de Frank Binder et du businessman du Prieuré (dont jamais le nom n'a été prononcé). Dans ces cas-là, et c'est arrivé souvent, Gurdjieff retournait la situation en faisant honte à ses adversaires, leur faisant ainsi prendre conscience de la situation, mais avec générosité. Si grande est la vertu de ne pas frapper un homme à terre, encore plus grande était celle de Gurdjieff qui le relevait. Le point de vue de Tchesslav fut celui d'un associé proche qui partageait avec Gurdjieff des points d'expériences culturelles communes ainsi que la langue. Ne cherchez pas les noms des familiers du cercle de Gurdjieff. Tchesslav se rappelle le contact rapide et émouvant qu'il eut avec Katherine Mansfield, il mentionne Orage à l'occasion de l'organisation d'une démonstration de mouvements aux Etats-Unis. Son point de vue reste centré sur Gurdjieff et son cercle familial. Tout comme ceux qui furent avec Gurdjieff avant de parvenir en France, il était admis dans l'intimité de ce cercle et ses anecdotes sur Gurdjieff sont pleines de détails personnels de même que sur sa famille directe (de sang) et sur sa famille plus éloignée dont je n'avais jusque-là ni lu ni jamais entendu parler. C'est avec chaleur et humour qu'il nous raconte, après son accident de 1924, le douloureux rétablissement de Gurdjieff.. Ainsi que la construction du Study House et des bains sous la direction de Gurdjieff. Finalement l'on découvre que l'identité du travailleur qui, tombé endormi, se balançait d'une façon périlleuse sur les rayons du Study House, n'était autre que Tchesslav.

Plus significatif encore pour ceux qui suivent les idées de Gurdjieff, Tchesslav rapporte mot pour mot ses entretiens, souvent en réponse à ses propres questions. L'affirmation faite par Gurdjieff, à savoir que toutes les religions sont différentes expressions d'une religion unique, est largement démontré. Tchesslav expose les méthodes utilisées par Gurdjieff pour réduire les auditeurs à ceux-là seuls qui sont aptes à comprendre et à répondre à son langage. Il rapporte brièvement l'explication que donne Gurdjieff sur la différence entre l'art subjectif (qui est décoratif) et l'art objectif (dont le contenu a valeur de sens).

Ce que les souvenirs de Tchesslav nous disent de Gurdjieff. sont sa personnification, sa mise en actes et son art de transmettre l'amour. Gurdjieff lui a enseigné que l'homme doit travailler sur lui-même pour être capable d'aimer. Et Tchesslav rend vivant cet amour dans presque toutes les anecdotes qu'il nous conte.

En résumé, il s'agit d'un livre extrêmement intéressant et agréable à lire.

Portrait intime de Gurdjieff, article de Paul Beekman Taylor le 10 Octobre 2003

Source : http://loriginel.com/product_press.php?cPath=38&products_id=65


À propos de l'auteur:

Tchesslav TCHECHOVITCH

Tchesslav TCHECHOVITCH, de souche polonaise, est né en Russie en 1895. Il servit comme officier dans l'armée impériale du Tsar pendant la première guerre mondiale, déserta ensuite durant la Révolution Bolchevique et débarqua à ...

[+] Lire la fiche complète de l'auteur


recherche

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

NOUVEAUTE MACRO

E-BOOK MACRO

CATALOGUE MACRO

auteur a l'affiche

editeur a l'affiche

Nos collections Macro Éditions :

Art de Cuisine | Développement Personnel | Nouvelles Pistes Thérapeutiques | Science et Connaissance | Vérités Cachées | Savoirs Anciens | Macro Junior | Le Jardin d'Ève | Nos E-books

© 2007 - 2016 Macro Livres
by Nimaia & Gruppo Editoriale Macro